La loi énergétique se décline en plusieurs dizaines de mesures concrètes pour mobiliser les citoyens, les entreprises, les territoires et le pays dans son ensemble.

« La croissance verte consiste à favoriser la croissance économique et le développement tout en veillant à ce que les actifs naturels continuent de fournir les ressources et les services environnementaux sur lesquels repose notre bien-être. Pour ce faire, elle doit catalyser l’investissement et l’innovation qui étaieront une croissance durable et créeront de nouvelles opportunités économiques. »

Définition de l’OCDE

Pourquoi une telle loi ?

La loi a pour but d’organiser les actions communes, afin de lutter concrètement pour la préservation des écosystèmes tout en renforçant l’indépendance énergétique de la France. Les Etats Unis étant sortis des accords de Paris en 2017, l’implication de la France est plus que jamais déterminante dans la lutte contre le réchauffement climatique.

tweet promulagation loi

Les objectifs de la loi de transition énergétique

Les objectifs se déclinent à moyen et court terme :

  • Réduction des gaz à effet de serre: – 40% en 2030 par rapport à la référence de 1990 (objectif européen)
  • Diminution de 30% de la consommation des énergies fossiles d’ici à 2030. Diviser par deux notre consommation totale d’énergie d’ici à 2050, comparée à 2012.
  • Réduire la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité d’ici 2025
  • Faire en sorte que – d’ici 2030 – les énergies renouvelables représentent 32% de la consommation énergétique totale et 40% de la production d’électricité.

 

  • Atteindre les 56 euros la tonne carbone d’ici 2020 et 100 euros en 2023.

Les mesures concrètes

 

Dans le bâtiment

Le chantier principal concerne le bâtiment, puisque 44% de la consommation d’énergie de la France est le fait du bâtiment. La loi permet d’accélérer les travaux de rénovation et de faire baisser les factures. Les collectivités et territoires doivent procéder à des constructions publiques exemplaires en matière d’environnement.

Quant aux ménages, la loi a pour objectif de rénover 500 000 logements par an à compter de 2017 (dans plus de la moitié des cas, il s’agit de logements modestes). Pour inciter les propriétaires à faire ces travaux, la loi a prévu des éco-prêt à taux zéro, des aides et crédits d’impôt (remboursement de 30% des travaux avec un plafond de 8000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple).

Dans les transports

Autre front sur lequel lutter, les transports : la loi prévoit un bonus pouvant aller jusqu’à 10 000€ pour l’achat d’un véhicule propre et la mise au rebus d’un véhicule polluant. Sont prévus aussi des points de recharge partout en France pour les voitures électriques.

Un programme de financement a été mis en place pour aider la recherche à concevoir les machines propres du futur : 750 millions €. Quant aux entreprises, la loi les accompagne pour adopter des comportements plus écologiques : la grande distribution, quant à elle, devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 10% d’ici 2020 et de 20% d’ici 2025.

Dans les énergies renouvelables

La France est déjà à l’avant-garde des énergies propres : c’est le 2e producteur européen d’énergies renouvelables (derrière l’Allemagne). Mais la France c’est aussi :

  • Le 1er potentiel agricole européen
  • Le 3e potentiel forestier européen
  • La 2e puissance maritime mondiale (11 millions de km2 de zones maritimes)

La France a donc des atouts naturels à faire valoir. Elle se doit d’être exemplaire.

Dans la lutte contre le gaspillage

Afin de promouvoir l’économie circulaire et la croissance verte, la loi a pris des mesures importantes et défini des objectifs :

  • L’interdiction d’utiliser des sacs plastiques jetables en caisse est entrée en vigueur le 1er juillet 2016.
  • D’ici 2025, chaque Français devra disposer d’une solution de tri à la source pour ses déchets alimentaires.
  • Objectifs recyclage: recycler 70 % des déchets du BTP à l’horizon 2020, recycler 55 % des déchets non dangereux en 2020, 60 % en 2025

Notre engagement écologique et solidaire

SudRecyclage est spécialisée dans le recyclage du papier et du carton. Nous intervenons à Montpellier et dans toute l’Occitanie. Nos engagements pour le développement durable :

Sur le plan social et économique : 95% de nos employés sont en CDI, et 10% sont en insertion professionnelle. Nous favorisons en interne la formation.

Sur le plan environnemental : par notre activité d’abord, qui permet – en partenariat avec des associations – de donner une seconde vie aux déchets et de recycler au mieux les tonnes de papier que nous consommons chaque semaine.

Mais notre engagement ne s’arrête pas là : nous renouvelons notre flotte de véhicules tous les 3 ans, afin de réduire notre empreinte écologique. Nous adaptons la taille des véhicules au besoin du client : nous n’utilisons pas de véhicules surdimensionnés et gourmands en essence. Nous organisons des tournées intelligentes, pour limiter le kilométrage (au besoin, nous favorisons le covoiturage).

Tous les produits d’entretien que nous utilisons sont écologiques et, bien sûr, nos cartes de visite et supports de vente sont en papier recyclé. Nous trions vos déchets ainsi que les nôtres.

Pour toute question relative à notre activité ou pour obtenir un devis gratuit, utilisez notre formulaire de contact.